You are here

4-H Canada Blog

Apprentissage par le service à l’étranger Questions et réponses

Le programme pilote d’apprentissage par le service à l’étranger va au-delà de l’engagement communautaire local et crée une plateforme pour permettre aux jeunes de faire des contributions concrètes à un projet de développement communautaire dans un contexte international. Nos dix délégués se sont rendus au Ghana au mois de juillet et ont rencontré les jeunes des 4-H du Ghana en cours de route. Voici quelques-unes de leurs expériences partagées par Jessica et un membre du Comité consultatif sur la jeunesse (CCJ), Casey.

  1. Quelles sont les différences concernant les pratiques agricoles, les programmes des 4-H et les communautés entre le Ghana et le Canada? Quelles sont les similitudes?

Casey : Les 4-H sont administrés par l’intermédiaire des écoles au Ghana, mais véhiculent toutefois les mêmes valeurs de développement positif des jeunes que les 4-H du Canada. Les communautés sont beaucoup plus proches au Ghana tant sur le plan de la localisation que de l’interaction sociale. Au Ghana, votre communauté vit tout juste à l’extérieur de chez vous et vos voisins se trouvent à moins de 10 pas de votre demeure.

Jessica : Le Ghana administre son programme des 4-H par l’intermédiaire des écoles tandis que les 4-H du Canada sont une organisation distincte. Les pratiques agricoles du Ghana sont différentes de celles du Canada parce que chaque pays cultive différents aliments et ont donc recours à des pratiques distinctes. Les similitudes entre le Ghana et le Canada sont que les deux pays sont passionnés du programme des 4-H et enthousiastes à apprendre l’un de l’autre.

  1. Quelle est une chose que vous avez apprise par l’entremise de votre famille d’accueil?

Casey : J’ai appris comment laver mon linge à la main et préparer un plat local qui s’appelle une soupe à la pistache malgache.

Jessica : J’ai appris comment préparer certains plats traditionnels ghanéens et transporter de lourds articles sur ma tête.      

  1. Quelle fut votre expérience du volet de service par l’apprentissage? De quelles façons avez-vous contribué et avez-vous acquis de nouvelles compétences?

Casey : Nous avons visité quatre écoles et parlé de la culture des 4-H et du Canada. Nous avons posé des questions sur le Ghana et j’ai trouvé que les élèves plus âgés étaient plus ouverts à poser des questions. Leurs questions se rapportaient davantage au gouvernement. J’en ai appris beaucoup sur l’importance de la communication et la façon d’expliquer les choses lorsque l’on fait face à une barrière linguistique.

Jessica : Aller à une école élémentaire pour faire connaître les 4-H au Canada aux enfants et apprendre de quelle façon les Ghanéens participent aux 4-H.

  1. Quelle expérience comptiez-vous faire lors de ce voyage? Cela a-t-il changé? Quelles sont les leçons retenues que vous rapporterez pour votre communauté?

Casey : Je comptais faire l’expérience d’autres types d’agriculture dans le milieu de ma famille d’accueil, mais il n’y a pas de grandes fermes comme à la maison et l’agriculture est sous forme principalement de jardins situés derrière la maison. Il n’y a pas de définition véritable de propriété et d’appartenance de la terre. Les jardins ressemblent à une forêt ou une région boisée. Je rapporterai à ma communauté l’apprentissage de travailler ensemble comme une entité dans l’intérêt commun.

Jessica : Je comptais apprendre sur la culture et le mode de vie ghanéen et j’ai certainement réalisé cela en vivant auprès de ma famille d’accueil. J’aurai une nouvelle vision de ma vie au retour à la maison et je partagerai mon expérience avec mes amis, ma famille et la communauté des 4-H au Canada.

  1. Décrivez votre voyage ou expérience en un mot.

Casey : « enrichissant »

Jessica : « inoubliable » 

Pour en savoir davantage sur le Programme d’apprentissage par le service à l’étranger, visitez : 4-h-canada.ca/GGSL16.