Vous êtes ici

4-H Canada Blog

Réveillez le scientifique en vous!

Amanda H.

Mac et Amanda n’auraient jamais pu prédire le succès auquel leur participation à l’Expo-sciences des 4‑H du Canada les a menées. Lisez leur histoire et tirez-en de l’inspiration!

Les jeunes poussins voyagent loin

L’an dernier, nous avons rencontré Mac D. pour discuter avec elle de son invention, un contenant permettant d’expédier de manière plus sécuritaire des poussins éclos la veille. Un an plus tard, nous avons pris de ses nouvelles!

4‑H du Canada – Bonjour, Mac! Ton invention a l’air fascinante! D’où t’est venue cette idée?
Mac –
En tant que membre du club 4-H dans le secteur de la volaille et en tant qu’avicultrice, j’ai pris l’habitude de commander par la poste les oiseaux pour mon projet. Souvent, les oiseaux arrivaient avec d’importantes pertes et blessures. Cela me préoccupait, parce que cette situation se répétait régulièrement et je voulais faire quelque chose pour l’éviter, alors j’ai conçu un contenant pour expédier de manière plus sécuritaire des poussins éclos la veille. Lorsqu’un poussin éclos, il porte un sac vitellin dans son abdomen, et à partir du moment où il éclos, ce sac lui permet de tenir trois jours sans nourriture ni eau.

4‑H du Canada – Génial! Mais de quelle façon la boîte protège‑t‑elle les poussins?
Mac – Ma boîte a deux caractéristiques uniques. La première est l’insertion d’une pièce circulaire qui arrondit les coins, ce qui empêche les oiseaux de se blesser; et la deuxième est un double fond surélevé qui permet d’insérer des sacs chauffants ou réfrigérants. La boîte empêche la concentration excessive du chaud et du froid et permet de diffuser la température de manière uniforme, tout en offrant une surface plane qui réduit les risques que les oiseaux se piétinent.

4‑H du Canada – Tu dois être très fière. Comment se sent-on lorsque son projet est reconnu de cette façon?
Mac  C’était à la fois un choc et un honneur de gagner, pour mon projet, le prix platine pour la meilleure scientifique de la catégorie junior, ainsi que d’autres prix pour l’innovation et une médaille d’or. J’ai été surprise par l’intérêt soutenu que mon projet a généré; j’ai été interviewée par les médias, j’ai fait l’objet d’articles de journaux, et j’ai été invitée à publier mon travail dans la Revue canadienne d’expo-sciences et à le présenter à la foire scientifique du premier ministre. 

4-H du Canada – Impressionnant. Quels sont tes plans maintenant?
Mac – Je compte continuer à développer mon produit et à en créer des versions pour les oisillons de dindons et de cailles. J’ai bien l’intention de conserver mon intérêt pour les sciences tout au long de mes études. Pour ce qui est des expo-sciences, je ferai partie de l’équipe du Canada à l’événement MILSET à Abou Dhabi, en septembre.

4-H du Canada – Que dirais‑tu aux autres membres des 4‑H comme toi qui pourraient être inspirés à faire la même chose?
Mac – Le programme de l’Expo‑sciences des 4‑H du Canada offre à ceux qui ont un intérêt pour l’agriculture et les STIM (sciences, technologies, ingénierie et mathématiques) le soutien et les ressources nécessaires pour transformer leurs idées en projets novateurs fondés sur des principes scientifiques éprouvés, peu importe leur expérience préalable en sciences. Mon conseil est le suivant : ne vous découragez surtout pas; si vous avez une idée de projet, mais que vous croyez ne pas avoir les compétences nécessaires pour arriver à le réaliser, les 4‑H ont les ressources qu’il faut pour vous soutenir.

Vous pouvez obtenir plus de détails et même acheter ces fameuses boîtes en visitant le site saferchickments.com.

Des grillons pour le dîner

Nous vous présentons Amanda H., qui a examiné le potentiel d’une source sûre de protéines qui contribue également à réduire le gaspillage d’aliments : les grillons!

Les 4-H du Canada – Bonjour, Amanda! Ton projet consiste à utiliser des déchets alimentaires domestiques déshydratés pour nourrir des grillons, et ensuite utiliser ces grillons comme source de protéines pour les humains. D’où te vient cette idée?
Amanda –
Mon idée m’est venue lors d’une recherche frénétique pour un projet d’expo-sciences. Ma mère, qui travaille dans l’agriculture depuis toujours, m’a parlé des grillons. J’ai commencé à envisager d’en faire mon projet, même si l’idée me paraissait bizarre. Je me suis dit que c’était peut-être même suffisamment bizarre pour fonctionner! Peu après, j’achetais un grand bocal de grillons à l’animalerie et je leur construisais un vivarium dans mon garage!

Les 4-H du Canada – Aucune idée n’est trop bizarre! Tu as participé à l’Expo-sciences des 4-H du Canada deux années de suite, en 2017 et 2018. Qu’as-tu appris de cette expérience?
Amanda –
L’Expo-sciences des 4-H du Canada m’a permis d’acquérir de l’expérience dans plusieurs cheminements de carrière possibles dans le domaine de la science afin de décider vers où m’orienter. Si je n’avais pas fait mon projet sur les grillons, je n’aurais jamais su que l’agriculture pouvait être si passionnante. Les découvertes que j’ai faites dans le cadre de mon projet m’ont mené à fonder ma propre entreprise spécialisée dans l’enseignement agricole. L’Expo-sciences m’a également donné la confiance et l’expérience nécessaires pour jouer un plus grand rôle au sein des 4-H et passer du niveau de mon club au niveau national.

Les 4-H du Canada – Parlant des 4-H, que considères-tu comme le point culminant de ton périple scientifique au sein des 4-H jusqu’à maintenant?
Amanda –
Recevoir un Prix d’excellence à l’Expo-sciences pancanadienne (ESPC) de 2018 a sans aucun doute été l’un des plus beaux moments de toutes mes années parmi les 4-H. Il a été formidable de voir mon dur travail porter ses fruits, et j’ai été encouragée à envisager plus sérieusement une carrière dans la science. Faire parler de moi dans OWL Magazine, cette année, me paraît encore irréel. J’ai reçu beaucoup de commentaires positifs de ma famille et de mes amis. À l’âge de 10 ans, si j’avais su que cet article serait un jour publié à mon sujet, j’aurais sauté de joie!

4‑H du Canada – Bien entendu, et la petite fille de 10 ans doit être assez fière aussi! Quels sont tes plans pour cette année et les années à venir?
Amanda –
J’espère poursuivre mes recherches en agriculture durable au cours de l’année prochaine et j’aimerais aller à l’université afin de poursuivre une carrière en agriculture après le secondaire.

4‑H du Canada – Excellent plan! Qu’aimerais‑tu dire aux autres membres des 4‑H qui envisagent de participer à l’Expo‑sciences des 4‑H du Canada et qui souhaitent faire carrière en sciences?
Amanda –
Je leur recommande absolument! L’expo‑sciences m’a ouvert énormément de portes. Si je n’y avais pas participé en 2017, je ne serais peut‑être plus membre des 4‑H. Cette occasion m’a permis d’en apprendre beaucoup sur moi‑même et je ne pourrais même pas énumérer tous les avantages qu’elle m’a apportés tellement ils sont nombreux. Vous ne pouvez pas imaginer jusqu’où ça pourrait vous mener!

Comme Mac et Amanda, vous pourriez participer à l’Expo-Sciences des 4-H de 2020 et présenter votre projet scientifique au reste du monde! Parlez-en à votre animateur et inscrivez-vous à 4-h-canada.ca/fr/expo-sciences.
L’Expo-sciences des 4-H du Canada est généreusement commanditée par Bayer Canada et le Gouvernement du Canada.