Vous êtes ici

Prix de distinction pour l’excellence en leadership (P.D.E.L.)

Les P.D.E.L. – ou Prix de distinction pour l’excellence en leadership – récompensent des membres 4‑H exceptionnels qui incarnent les valeurs des 4‑H dans leur façon de vivre. Les prix sont décernés à des jeunes qui sont devenus des leaders hors pair grâce à leur expérience des 4‑H et qui partagent le meilleur d’eux-mêmes avec leur communauté.

Quatre lauréats des P.D.E.L. sont sélectionnés chaque année, un pour chacun des volets de développement du leadership des 4‑H du Canada.

Chaque lauréat d’un P.D.E.L. reçoit :

  • Une bourse d'études de 20 000 $ pour leurs études postsecondaires (5 000 $ par année pendant 4 ans)
  • Un voyage toutes dépenses payées pour assister au Gala des prix d’excellence en leadership des 4‑H
  • Le mentorat continu d’un expert dans son domaine d’études
  • La possibilité d’être porte-parole des P.D.E.L. pour les 4‑H

Les candidatures pour les bourses d’études P.D.E.L. de l’année prochaine seront acceptées dès le 1er mars 2020.

Rencontrez les lauréats des P.D.E.L. de 2019

J’étais impliqué auprès des 4-H avant même que j’en devienne un membre. Ma mère m’amenait souvent aux réunions qu’elle dirigeait, les 4-H ont donc toujours fait partie de ma vie. J’ai participé à de nombreux projets, y compris les Chevaux légers, les Bovins, Mounted Shooting, Sciences vétérinaires, Jeunes chevaux et Leader junior. Au cours de mes années comme membre des 4-H, j’ai occupé bien des postes de direction dans mon club, allant de journaliste à vice-président et président. Au niveau du district, j’ai été journaliste; sur la scène provinciale, j’ai siégé au Comité consultatif pour aider à relier l’opinion des membres avec le conseil d’administration.  

Grâce aux 4-H, j’ai pu saisir de nombreuses occasions de voyager dans tout le pays, et plus récemment, dans le monde. J’ai assisté au Congrès sur la citoyenneté à deux reprises à Ottawa, j’ai voyagé à Truro, en Nouvelle-Écosse, pour prendre part à l’Expo-sciences des 4-H du Canada, à Hastings, en Ontario lors d’Échanges entre clubs et, dernièrement, au Royaume-Uni dans le cadre du programme d’échanges Les 4-H autour du monde. Tous ces voyages, en plus d’être incroyables, m’ont permis d’en apprendre davantage sur les 4-H de partout au pays et dans le monde.

Bonjour, je m’appelle Josiah Lodewyk de Lincoln County, en Ontario. Je suis actif au sein des 4-H depuis l’âge de 10 ans, j’ai fait partie de plusieurs clubs et j’ai présenté des projets dans le cadre de concours, comme la Foire royale d’hiver de l’agriculture. J’ai également assumé des rôles de chef de file en tant que vice-président et président des clubs des 4-H lorsque j’étais membre.

Au cours de mes années passées au sein des 4-H, j’ai eu l’occasion de nourrir mon intérêt pour l’agriculture et d’acquérir des connaissances et de l’expérience pratiques dans ce domaine. Ma fascination croissante pour l’agriculture m’a amené à démarrer deux entreprises agricoles durant mes études secondaires.

En 2015, j’ai lancé et exploité une petite entreprise, Tasty Turkeys, où j’ai élevé et vendu des dindes pour l’Action de grâce de manière alternative et biologique. Afin de mettre en pratique des techniques de pacage durables et d’en améliorer l’efficacité, j’ai construit un abri mobile pour les dindes et un système gravitaire d’alimentation en nourriture et en eau. À l’automne 2016, j’ai aussi exploité une entreprise d’ail biologique pendant deux ans et j’ai vendu de l’ail biologique local au public.

En raison de l’absence d’électricité et d’eau courante sur la ferme, où j’ai exploité mes entreprises, j’ai pu découvrir et mettre à profit ma passion pour l’innovation et la résolution de problèmes, ce qui a joué un grand rôle dans mon choix de carrière.

Cet automne, j’étudierai au programme coopératif en génie de la conception des systèmes à l’Université de Waterloo. Je suis impatient de faire des découvertes et d’innover dans mes études futures.

Bonjour, Je m’appelle Riley Callahan, je viens de Carleton County dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick, et je suis membre du River Valley 4-H Club depuis dix ans. J’ai eu l’honneur de participer à plusieurs événements de district, ainsi que sur le plan provincial et national, et j’ai bien hâte de profiter des autres occasions offertes par les 4-H.

J’ai pratiqué plusieurs sports dans ma vie et j’ai participé à bien d’autres activités parascolaires. Je fais activement du bénévolat dans mon village comme entraîneur de soccer et j’offre mon aide dans le cadre de nombreux événements locaux. Je m’efforce de favoriser le développement positif des jeunes au sein de ma communauté en les aidant à demeurer actifs et à maintenir un mode de vie sain.

Je me passionne pour l’environnement, les sciences et l’agriculture. Mon objectif pour l’avenir est de lutter contre les problèmes environnementaux qui empêchent les moins bien nantis d’avoir un mode de vie sain, en utilisant ce que j’ai appris dans le cadre de mes études et de mes expériences.

J’étudierai en génie civil avec une spécialisation en génie des eaux et génie de l’environnement à l’Université du Nouveau-Brunswick.

Bonjour, je m’appelle Courtney Taylor. J’ai grandi sur une exploitation vache-veau commerciale près de Warner, en Alberta.

Les bovins, les chevaux, les moutons et les porcs faisaient partie de mon enfance et j’ai toujours eu une passion pour l’industrie agricole, et le bétail notamment. À neuf ans, je suis devenue membre de deux clubs des 4-H, Warner Beef et Wild N’ Wooly, pour présenter des moutons et des bœufs dans le cadre d’expositions. Après m’être concentrée sur les moutons et les bœufs, je me suis tournée vers les bovins et la production laitière. J’ai été membre du Green Acres Dairy 4-H Club durant trois ans et j’ai complété ma carrière au sein des 4-H en m’occupant des bovins pendant neuf ans.

Je suis très active au sein des 4-H et, par extension, dans ma communauté locale, au moyen d’événements organisés par les clubs. J’ai transporté avec moi cet esprit de bénévolat jusqu’à Raymond, où j’ai fréquenté l’école secondaire et fait du bénévolat à l’hôpital local, principalement en soins de longue durée. Le bénévolat m’a permis d’interagir avec plusieurs personnes différentes qui m’ont appris beaucoup.

Cet automne, j’étudierai à l’Université de la Saskatchewan pour obtenir un diplôme en agroentreprise dans le but de revenir sur le ranch familial et d’améliorer notre exploitation en mettant en œuvre de nouvelles idées et technologies que j’ai acquises durant mes études. À l’université, j’espère être active au sein de clubs agricoles universitaires et faire du bénévolat à Saskatoon.

Les bourses du P.D.E.L. sont généreusement commanditées par le CN